Les chants de maldoror - Lautréamont (Isidore Ducasse)

Publié le par un blog et des livres

482535.jpg

 

 

Résumé:

 

  Lorsqu'en 1869, sous le pseudonyme de Lautréamont, Ducasse fait imprimer Les Chants de Maldoror, c'est un texte inclassable que le jeune poète de vingt-trois ans offre aux lecteurs. Cette épopée de la peur, des ténèbres et du mal, qui brandit son attirail de cruautés et fait sourdre un fond de terreur infantile dans les amples strophes de ses six chants, à sa parution demeura à peu près sans écho : il fallut donc attendre la redécouverte des surréalistes pour que ce livre où s'inaugure la transgression moderne prît sa vrai place.
L'année suivante, les Poésies, dont on ignore si l'édition fut diffusée, démentaient leur titre en proposant, écrites en prose, un ensemble de maximes et de réflexions, acerbes parfois mais aiguës, sur la littérature et la morale. Le livre fut-il alors lu ? Quelques mois plus tard, Ducasse mourrait mystérieusement.

 

 

ma note:  ☺☺☺☺☺☺

 

 

mon avis: 

 

Un livre difficile à lire, dérangeant, quasi-incompréhensible avec ses phrases trop longues qu'il faut relire plusieurs fois (et qui n'ont pas toujours trouvé de sens au final). Une description du mal, de la décadence et de la haine, un ton plutôt agressif.

Du surréalisme, oui, mais de là à le qualifier de chef d'oeuvre poétique...

Une lecture longue et éprouvante, donc, pour laquelle il m'a vraiment fallu trouver de la motivation pour ne pas l'abandonner.

 

 

Site editeur:  Pocket

 

 

Acheter ce livre:   Les chants de Maldoror - Lautréamont

 

 

 


Commenter cet article