Seins et oeufs - Mieko Kawakami

Publié le par un blog et des livres

couv36803130.jpgTitre : Seins et oeufs / Chichi to ran

 

Auteur : Mieko Kawakami ( traduit du japonais par Patrick Honnoré)

 

Editeur : Actes Sud

 

Date de parution : Fevrier 2012

 

ISBN : 978-2-330-00240-4

 

Nombre de pages : 108

 

Genre : Contemporain

 

Prix : 13€50

 

Acheter ce livre sur Amazon : Seins et oeufs - Mieko Kawakami

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

A quarante ans, Makiko est envahie par l'obsession de se faire refaire les seins, une lubie que sa fille de douze ans ne supporte absolument pas. Conflits mère-fille, vertiges de la puberté, les choses prennent un tour très compliqué quand l'adolescente se mure dans le silence.

Toujours plus déterminée dans ses choix, Makiko décide de rejoindre sa soeur à Tokyo ; de dix ans sa cadette, Natsu est célibataire, et c'est dans son minuscule appartement que mère et fille vont lui imposer leurs problèmes.

Alternant le récit de Natsu et le journal intime de l'adolescente, ce livre percutant, provocant et drôle explore le regard de trois générations de femmes japonaises liées par une tendresse muette face à leur propre représentation de la féminité. Au coeur de la mégalopole et le temps de quelques jours, les cartes de chacune sont redistribuées et le jeu de rôle est ouvert.

 

 

ma note :  ☻☻☺☺☺☺

 

 

mon avis :

 

Heureusement que ce petit livre se lit rapidement, parce que rien ne m'a emballée là-dedans. Une histoire courte et traité de manière passablement superficielle, plate, la scène des oeufs est totalement incongrue, les personnages ne sont pas attachants, une écriture qui ne casse rien...

Alors je sais bien que les quatrièmes de couverture se doivent de vanter le contenu du livre pour donner envie, mais là franchement... je ne vois pas en quoi il est percutant, encore moins provocant ni même drôle (ou alors j'ai du perdre mon sens de l'humour le temps de cette lecture...).

Enfin bref, je suis passée totalement à côté de ce livre qui, sans être une déception (je ne m'attendais à rien de spécial) est loin (très loin) d'être un grand moment de lecture.

 

 

 


Commenter cet article