Le livre sans nom - Anonyme

Publié le par un blog et des livres

couv46928366.gif

Titre : Le livre sans nom / The book with no name


Auteur : Anonyme   (Traduit de l’anglais par Diniz Galhos)


Editeur : Sonatine éditions


Date de parution : 3 Juin 2010


ISBN : 978-2-35584-043-2


Nombre de pages : 460


Genre : Roman contemporain / Thriller


Prix : 21 €


Acheter ce livre sur Amazon : Le livre sans nom – Anonyme

 


 

Quatrième de couverture :


Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets.
Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom.

La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique.

Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’oeil à Seven et à The Ring, et voilà le thriller le plus rock’n'roll et le plus jubilatoire de l’année !

Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte.
II a ensuite été publié en Angleterre puis aux Etats-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

 


ma note : ☻☻☻☺☺☺

 

 

mon avis :


Un style d’écriture plutôt moyen, des stéréotypes en veux-tu en voilà, tous les ingrédients du thriller, des références cinématographiques, de la violences, des clichés … une bonne dose de second degré pour un livre qui finalement n’est pas aussi original que ça … même si les adeptes du genre devraient aimer.

Malgré une intrigue assez bien ficelée et relativement entraînante, certains passages traînent vraiment en longueur et le nombre de répétitions est considérable, rendant la lecture parfois un peu casse-pieds. Bien qu’il y ai des tonnes de descriptions, il en ressort au final un sentiment de manque de profondeur, de survol. Les dites descriptions sont par moment tellement superficielles que l’on arrive même à se demander ce qu’elles font là.

Quant aux personnages, il n’y a pas grand chose à dire. Un peu trop nombreux, bien qu’une majorité disparaissent rapidement, ils souffrent du même mal que les descriptions.

En bref , ce livre reste un bon moment de lecture, sans plus, et ne donne pas particulièrement envie de se lancer dans la suite.

 

 

 

Commenter cet article