Le caveau de famille - Katarina Mazetti

Publié le par un blog et des livres

couv20897758

 

 

Résumé:

 

Elle c'est Désirée, la bibliothécaire, et lui c'est Benny, le paysan. Elle dévore les livres comme les produits bio, lui élève des vaches et n’imagine pas qu’on puisse lire « de son plein gré ». Pourtant, ils s'accordent trois essais pour avoir un enfant ensemble. Si cela ne donne rien, c'est terminé pour toujours. Et si ça marche…

Comme le disait un critique littéraire suédois : "Le quotidien tue l'amour, la vie de famille l'enterre." C'est gai. Bienvenue dans le caveau de famille !

 

 

ma note:   ☻☻☺☺☺☺

 

 

mon avis:

 

Suite de "Le mec de la tombe d'à côté", j'étais un peu mitigé avant d'ouvrir ce livre. D'une part, j'avais la curiosité de savoir ce que Désirée et Benny allaient devenir, de l'autre, n'ayant pas particulièrement accroché sur le premier, j'avais quelques réticences...Et décidément, ça ne prend toujours pas, c'est même pire...

On retrouve donc ici les deux protagonistes de "Le mec de la tombe d'à côté" exactement (ou presque) là ou on les avait quitté. La structure du récit est la même : alternance des chapitres entre les deux points de vue (enfin sauf au début ou on ne sait pas trop pourquoi une troisième voix vient s'immiscer... juste le temps de se demander ce qu'elle fait là). Dans cette suite, la répétition qui me dérangeait pas mal dans le premier volet, se fait nettement plus subtile, ce qui m'a rendu cette lecture un peu plus agréable.

Malheureusement, l'histoire m'a vite donné une impression de plainte, qui s'accentue au fil des pages. Alors, oui, d'ici de là, les personnages nous racontent quelques moments heureux, mais dans l'ensemble ils se font noyés sous les critiques de l'autre, les soupirs de l'incompréhension, les disputes... Ok, la vie de famille n'est pas toujours rose, mais là, ça à presque de quoi donner envie de passer son tour...

 

 

Du même auteur sur ce blog:

 

 

Site editeur:  Editions Gaïa

 

 

Acheter ce livre:  Le caveau de famille - Katarina Mazetti

 

 

 

Commenter cet article